De notre envoyé spécial à Bruxelles, Liège et Seraing (Belgique).-  Recouvert d’affiches jaune vif, le stand de la « Wallonie insoumise », tenu par des sympathisants belges de Jean-Luc Mélenchon, est l’un de ceux qui attirent le plus de curieux. La place Saint-Paul, à deux pas de la cathédrale de Liège, dans le sud de la Belgique, commence à se remplir en ce lundi 1er mai. Des drapeaux du Che se mêlent aux affiches anti-Trump et aux photos de Julien Lahaut, un militant communiste belge assassiné en 1950. Beaucoup sont venus écouter Raoul Hedebouw haranguer la foule. Des journalistes des télévisions francophones ont aussi fait le déplacement. Mais l’homme fort du PTB, le parti du travail de Belgique, est en retard.