Les Bulgares rendent un dernier hommage à la journaliste assassinée

Par
Plusieurs centaines de Bulgares ont défilé en silence vendredi dans une église de la ville de Ruse pour rendre un dernier hommage à Viktoria Marinova, la journaliste de télévision dont le viol et l'assassinat ont choqué le pays et suscité des débats sur la réalité de la liberté de la presse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

RUSE, Bulgarie (Reuters) - Plusieurs centaines de Bulgares ont défilé en silence vendredi dans une église de la ville de Ruse pour rendre un dernier hommage à Viktoria Marinova, la journaliste de télévision dont le viol et l'assassinat ont choqué le pays et suscité des débats sur la réalité de la liberté de la presse.