Procès de l’affaire Mawda: un an de prison avec sursis pour le policier ayant tiré

Par

Le tribunal correctionnel de Mons, en Belgique, a rendu son jugement vendredi 12 février. Le policier ayant tiré sur la fillette kurde lors d’une course-poursuite avec un camion transportant des migrants en mai 2018, lui donnant ainsi la mort, a été condamné à un an de prison avec sursis. Le chauffeur de la camionnette, à quatre ans de prison ferme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Près de trois ans après le décès de Mawda, l’agent de la police belge a été condamné pour homicide involontaire à un an de prison avec sursis et une amende de 400 euros. Il avait fait usage de son arme et entraîné la mort de la fillette kurde, âgée de 2 ans, lors d’une course-poursuite entre la police et une camionnette transportant des migrants dans la nuit du 16 au 17 mai 2018.