Yánis Varoufákis: «J’avais l’obligation morale d’enregistrer»

Par

L’ancien ministre des finances grec explique à Mediapart pourquoi il a décidé de capter, puis de diffuser cinq ans plus tard, ces bandes-son inédites.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il en a déjà tiré un livre (Conversations entre adultes, Les Liens qui libèrent, 2017), fidèlement adapté au cinéma l’an dernier par Costa-Gavras. Dans un entretien à Mediapart, Yánis Varoufákis explique pourquoi il a décidé de rendre publics ces enregistrements, qui ne sont pas, veut-il croire, de l’histoire ancienne.