Au Maroc, un boycott des consommateurs contre la vie chère se met en place

Des consommateurs marocains font trembler les multinationales. Lancé en avril 2018, le boycott de certains produits pour protester contre la vie chère a fait perdre des centaines de milliers d'euros à trois entreprises, dont Danone. Comment fonctionne ce mouvement inédit au Maroc ?

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter

Maha Hasnaoui (Les Haut-Parleurs)

13 août 2018 à 12h56

Durant l’été 2018, Mediapart s’associe aux Haut-Parleurs pour vous donner des nouvelles du monde. Aujourd’hui, rendez-vous au Maroc où, depuis avril dernier, l’appel au boycott de produits de trois multinationales, dont le français Danone, pour protester contre la vie chère a eu des effets significatifs. À tel point que le PDG de Danone est venu sur place pour écouter les doléances. Maha Hasnaoui décrypte ce mouvement.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Jeunes, reporters, et engagés: les Haut-Parleurs

Jeunes, reporters, et engagés: les Haut-Parleurs
par Haythem El Mekki (Les Haut Parleurs)
Jeunes, reporters, et engagés: les Haut-Parleurs
par Xavier Fagbohoun (Les Haut-Parleurs)
Jeunes, reporters, et engagés: les Haut-Parleurs
par Manmeet Singh, William de Tamaris et Nicolas Augustin (Les Haut-Parleurs)
Jeunes, reporters, et engagés: les Haut-Parleurs
par Makhtar Fall (Haut-Parleurs)

À la Une de Mediapart

Discriminations
Un comité de l’ONU défend Assa Traoré face à des syndicats policiers
La sœur d’Adama Traoré a été la cible de messages virulents de la part de syndicats de policiers après avoir été auditionnée par le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale des Nations unies. Ce dernier demande au gouvernement d’ouvrir des procédures, si nécessaire pénales, contre les auteurs.
par Jérôme Hourdeaux
Violences sexistes et sexuelles — Enquête
Ce que révèle l’enquête, classée sans suite, visant le chanteur de No One Is Innocent
Mediapart a consulté la procédure judiciaire visant Marc Gulbenkian, figure du rock français, accusé d’agression sexuelle par l’une de ses proches. Alors que la plainte a été classée le 2 novembre, l’avocate de la victime, qui s’appuie sur un enregistrement versé au dossier, dénonce une « hérésie » et annonce un recours.
par Donatien Huet
France
Des logements « vite et pas cher » : l’immense défi marseillais
Le premier Conseil national de la refondation (CNR) délocalisé et dédié au logement s’est tenu à Marseille. La deuxième ville de France, où les prix s’envolent avec une gentrification accélérée de certains quartiers, compte aussi une trentaine de bidonvilles. Le chantier du logement digne reste immense.
par Lucie Delaporte
France — Enquête
Paris 2024 : cérémonie d’ouverture entre amis
Le comité d’organisation des Jeux vient d’attribuer le marché de la cérémonie d’ouverture sur les bords de Seine. Le vainqueur : un groupement dont une agence est liée au « directeur des cérémonies » de Paris 2024, qui avait justement imaginé le concept.
par Sarah Brethes et Antton Rouget