Pétrole : les effets « très limités » des sanctions occidentales contre la Russie

Le pétrole est plus que jamais une manne pour Moscou. En dépit des sanctions, la Russie produit et exporte pratiquement autant qu’avant l’invasion de l’Ukraine, selon le rapport de l’Agence internationale de l’énergie, et les prix se sont envolés.  

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Quelle est l’efficacité des sanctions prises par les Occidentaux contre la Russie ? La question est légitime, bientôt six mois après le début de la guerre contre l’Ukraine. Six mois durant lesquels le monde a assisté à une envolée historique des prix de l’énergie, où l’inflation a renoué avec des niveaux inconnus depuis plusieurs décennies et se diffuse dans tous les secteurs de l’économie mondiale, où les craintes de récession sont réapparues. Six mois pendant lesquels l’Europe, aux premières loges, n’a pu que constater sa vulnérabilité, et se demande aujourd’hui si elle sera en mesure de se chauffer cet hiver.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal