«J’ai honte et j’ai peur»

Par

Récit d’une journée de mobilisation anti-Trump à New York.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

New York (États-Unis), de notre correspondante.-  « Ceci n’est pas mon président », « Nous sommes le vote populaire », « Respecte l’existence ou attends-toi à de la résistance », « Non au racisme », « Tout le monde est bienvenu dans ce pays », « Trump = Haine »… Voilà quelques-uns des slogans qui furent scandés ou brandis sur des pancartes samedi 12 novembre, lors d’une manifestation new-yorkaise rassemblant environ 10 000 personnes le long d’un itinéraire quadrillé et sous haute surveillance policière, surtout au point d’arrivée, la tour Trump qui abrite les bureaux de l’homme d’affaires devenu président, au milieu des boutiques de luxe qui bordent la Ve Avenue.