Amériques

L’Argentine prend un virage radical à droite

Lors des primaires des élections présidentielles du 22 octobre prochain, le candidat libertarien anti-système Javier Milei est arrivé en tête avec plus de 30 % des voix, à la surprise générale. C’est une lourde défaite pour le kirchnérisme qui n’arrive qu’en troisième position.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

L’Argentine donne un violent coup de barre à droite. Dimanche 13 août, le pays votait pour le « tour préliminaire » des élections fédérales présidentielles, dont le premier tour aura lieu le 22 octobre. C’est ce que l’on appelle les « paso », pour « primaires ouvertes, simultanées et obligatoires ». Tous les partis ou coalitions qui veulent se présenter aux élections d’octobre devaient passer par ce scrutin.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

#FREEMORTAZA

Depuis le 7 janvier 2023 notre confrère et ami Mortaza Behboudi est emprisonné en Afghanistan, dans les prisons talibanes.

Nous ne l’oublions pas et réclamons sa libération.

En savoir plus sur #FREEMORTAZA

Aujourd’hui sur Mediapart

Voir la Une du Journal

#FREEMORTAZA

Depuis le 7 janvier 2023 notre confrère et ami Mortaza Behboudi est emprisonné en Afghanistan, dans les prisons talibanes.

Nous ne l’oublions pas et réclamons sa libération.

En savoir plus sur #FREEMORTAZA