Barack Obama promet à Aung San Suu Kyi d'alléger les sanctions

Par
Aung San Suu Kyi, reçue mercredi pour la première fois à la Maison blanche depuis l'arrivée au pouvoir de son parti, l'an dernier, a plaidé pour la levée des sanctions économiques imposées à la Birmanie, ce que Barack Obama s'est dit prêt à faire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WASHINGTON (Reuters) - Aung San Suu Kyi, reçue mercredi pour la première fois à la Maison blanche depuis l'arrivée au pouvoir de son parti, l'an dernier, a plaidé pour la levée des sanctions économiques imposées à la Birmanie, ce que Barack Obama s'est dit prêt à faire.