Le Mexique cherche la parade à l'ouragan Donald

Par

Le Mexique assiste stupéfait et démuni aux premiers pas de Donald Trump. La « relation privilégiée » laisse la place au mépris au nord, et à la défiance au sud. Si le républicain concrétise ses promesses en matière d'immigration et de relations commerciales, c'est un équilibre historique qui sera bouleversé.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mexico, correspondance.– Le mur entre le Mexique et les États-Unis, promis par Donald Trump tout au long de sa campagne, a été édifié en une nuit. Sans briques ni ciment, mais dans les esprits. La victoire du candidat républicain et de sa rhétorique xénophobe antimexicaine a plongé le Mexique dans la stupeur et l’inquiétude. Depuis, sur les plateaux de télévision, les émissions spéciales donnent un bien triste spectacle de la débâcle de l’orgueil mexicain.