Wuhan, le labo des légendes : un an et demi de dissimulations des autorités chinoises

Par Jacques Massey

Depuis que la présence du Sars-CoV-2 a été officialisée à Wuhan, Pékin n’a cessé de mentir. Chaque mois qui passe apporte son lot de découvertes sur les tromperies du régime.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le dernier rapport démographique, publié par le Bureau des statistiques chinois, est sans doute biaisé, comme toutes les statistiques publiées dans le pays. Surtout, s’il recense bien le nombre de vivants pour 2020 (1,411 milliard de Chinois), il ne dit rien sur les décès. Le pouvoir ne veut pas d’une comparaison avec les années précédentes. Impossible, dès lors, de mesurer les dégâts humains causés par le Covid-19.