Allemagne: les manifestations islamophobes prennent une ampleur inquiétante

Tous les lundis, des manifestations « spontanées » de plus en plus importantes associent simples citoyens, skinheads et néonazis contre « l’islamisation de l’Occident ». À l’instar de l’extrême droite, les populistes eurosceptiques du parti AfD tentent de récupérer le mouvement.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Berlin, correspondance.-  L’Allemagne est-elle à son tour atteinte par une réaction populiste et xénophobe de grande ampleur, phénomène qui avait jusqu’à présent surtout touché ses voisins européens en crise ? Depuis quelques semaines, des milliers de citoyens « normaux » manifestent contre « l’islamisation de l’Occident » au coude à coude avec des néonazis et des cadres des partis d’extrême droite. La chose ne s’était jamais vue dans l’Allemagne d’aujourd’hui. C’est pourtant ce qui est en train de se jouer dans plusieurs grandes villes du pays depuis la fin octobre et ce, tous les lundis, à l’imitation des manifestations citoyennes est-allemandes qui ont conduit à la chute du Mur à la fin des années 1980.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal