Après l'attentat de Manbij, les FDS promettent d'éradiquer l'EI

Par
Les Forces démocratiques syriennes (FDS), mouvement rebelle soutenu par les Etats-Unis, ont promis jeudi de redoubler d'efforts pour venir à bout des dernières poches de résistance de l'Etat islamique (EI), au lendemain de l'attentat qui a coûté vie à deux soldats américains à Manbij, dans le nord de la Syrie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BEYROUTH (Reuters) - Les Forces démocratiques syriennes (FDS), mouvement rebelle soutenu par les Etats-Unis, ont promis jeudi de redoubler d'efforts pour venir à bout des dernières poches de résistance de l'Etat islamique (EI), au lendemain de l'attentat qui a coûté vie à deux soldats américains à Manbij, dans le nord de la Syrie.