Nouvelle folle journée pour les marchés financiers

Par
Monnaies, Bourses, pétrole, or, rien n'a échappé, lundi 17 mars, aux turbulences provoquées par le sauvetage de la banque Bear Stearns par son concurrent JP Morgan. Le monde financier doute de la capacité de la Réserve fédérale américaine à pouvoir seule ramener le calme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La semaine s’annonce cruciale pour l’économie mondiale. Demain soir, la Réserve fédérale américaine pourrait décider de baisser une nouvelle fois de 50 voire de 75 points de base ses taux d’intérêt, actuellement à 3%, afin de tenter d’apaiser les marchés. Surtout, les grandes banques américaines vont présenter jusqu’à vendredi leurs résultats du premier trimestre 2008. Au cœur des préoccupations : le montant des dépréciations d’actifs imposées par les «subprimes», ces crédits hypothécaires à haut risque.