Devoir de vigilance : le lobbying des multinationales s’intensifie

Par

Un rapport publié par des ONG documente le lobbying de multinationales, de Total à Bayer, inquiètes du futur projet de directive de la Commission européenne qui encadrera davantage leurs pratiques et celles de leurs filiales.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les multinationales passent à l’action. Alors que la Commission européenne doit présenter un projet de directive très attendu sur le devoir de vigilance d’ici la fin d’année, Total, Bayer ou des géants du textile à l’instar d’Inditex (Zara) investissent dans le lobbying à Bruxelles, dans l’espoir d’assouplir le texte.