Au Brésil, l’armée fait semblant de protéger l’Amazonie

Par

Des milliers de militaires sont déployés en Amazonie pour lutter contre la déforestation et les incendies. Mais les résultats sont insignifiants alors que les mécanismes de protection de l’environnement ont été démantelés par le pouvoir.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rio de Janeiro (Brésil).– Les moyens déployés par les militaires impressionnent : 3 815 hommes, 110 véhicules terrestres, 20 embarcations et 12 aéronefs… mais les résultats de l’opération « Verde Brasil 2 » pour lutter contre la déforestation et les incendies ne sont pas au rendez-vous.