Election à Berlin: un test pour renverser Merkel et unir la gauche

Par

L’élection du Parlement de Berlin, dimanche, est marquée par l’arrivée du nouveau parti d’extrême droite AfD. Mais ce scrutin voit surtout l’emporter une union de la gauche réunissant le SPD, les Verts et Die Linke. Un test pour ceux qui veulent battre Merkel en 2017.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est un nouveau revers électoral pour Angela Merkel. Son parti, la CDU, essuie une sévère défaite à Berlin, à l'occasion des élections régionales du Land: avec 17,6% des voix, il réalise son plus mauvais score depuis la réunification allemande. Le parti d'extrême droite AfD fait son entrée au Parlement régional avec 14,2% des voix, réalisant un score inespéré. Le SPD reste la première force politique avec 21,6% des voix (en recul de plus de six points par rapport à 2011). La surprise est venue de die Linke qui fait un meilleur score que les Verts: 15,6 % contre 15,2 %. Le maire sortant Michael Müller devrait construire sans difficulté une coalition des gauches avec die Linke et les Verts, mettant fin à la précédente alliance passée avec la CDU pour gouverner la ville. Ci-dessous l'article de notre correspodant sur les enjeux de cette élection (lire également notre boîte noire).