Les braises du conflit nord-irlandais ravivées par le Brexit

Par

L’Irlande n’est pas seulement au cœur des négociations en raison des difficultés économiques et douanières liées au Brexit, mais aussi parce qu’il existe un vrai danger de reprise de la guerre entre unionistes et républicains. Reportage à Belfast, où les tensions sont toujours vives.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyé spécial en Irlande.– Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le conflit nord-irlandais n’a jamais complètement disparu. On ne parle pas là des fresques, des graffitis et des drapeaux qui continuent d’orner les rues de Belfast, ni du mur de séparation entre les communautés catholiques nationalistes et protestantes unionistes qui serpente toujours par endroits dans la ville comme une cicatrice mal refermée. Non, on parle bien de violence et d’attentats.