Chypre: la zone euro avance dans l'inconnu

Par

En décidant de taxer les dépôts des banques chypriotes, les responsables européens ont brisé un tabou : celui de la garantie des dépôts bancaires. Les critiques sont si vives que le plan est en train d'être renégocié. Le sort de la zone euro est à nouveau suspendu à un pays qui représente 0,2 % du PIB européen.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour la troisième fois depuis le début de la crise financière, les dirigeants européens ont choisi de plonger la zone euro dans l’inconnu. En décidant de taxer tous les dépôts bancaires à Chypre, ils ont brisé un tabou : celui de la garantie bancaire pour les déposants, petits et grands, principe intouchable depuis le début de la crise.