Migrants: Angela Merkel gagne un sursis de deux semaines

Par

Les deux partis conservateurs allemands, CDU et CSU, qui s’affrontent sur la politique migratoire au risque de faire exploser le gouvernement fédéral, ont décidé d’un « cessez-le-feu » de deux semaines. Angela Merkel va s’efforcer de trouver une solution européenne compatible avec le durcissement de la politique migratoire exigé par ses partenaires bavarois.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Berlin (Allemagne), de notre correspondant.– Deux semaines, pas plus. Soit jusqu’au sommet européen des 28 et 29 juin, et « au plus tard jusqu’au 1er juillet pour avoir le temps de discuter du résultat [du sommet – ndlr] avec Mme Merkel et la CDU ». La précision émane du chef des conservateurs bavarois (CSU) Horst Seehofer, qui est aussi le ministre de l'intérieur de l'Allemagne, chargé de l'immigration, à l’issue d’une longue réunion avec la direction de son parti à Munich lundi 18 juin.