Biélorussie: «Il faudrait que le peuple se réveille»

Par

Des centaines de manifestants ont été arrêtés, dimanche soir dans le centre de Minsk, alors qu'ils protestaient contre la réélection d'Alexandre Loukachenko. Au pouvoir depuis 1994, cet ancien directeur de kolkhoze tient d'un main de fer ce pays congelé dans le soviétisme, où l'opposition a été écrasée. Un reportage à Minsk de Jean-Arnault Dérens et Laurent Geslin.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des centaines de manifestants ont été arrêtés, dimanche soir dans le centre de Minsk, alors qu'ils protestaient contre la réélection d'Alexandre Loukachenko. Au pouvoir depuis 1994, cet ancien directeur de kolkhoze a officiellement été réélu avec près de 80% des voix (et 90% de taux de participation!). Les opposants crient à des fraudes électorales massives. Plusieurs candidats, Andreï Sannikov, qui a obtenu selon la Commission 2,56% des voix, Nikolaï Statkevitch (1,04% des voix), Rygor Kastoussev et Vitali Rymachevskiï (1,1% des voix) ont été interpellés.. Un autre opposant, Vladimir Nekliaev (1,77% des voix), qui avait été blessé auparavant au cours de la manifestation, aurait été arrêté à l'hôpital.