Procès Nestlé: plongée dans les pratiques du géant de l'alimentation

Par

Le procès qui se tient à Lausanne jusqu'en juin prochain permet d'effectuer une plongée inédite dans les coulisses de Nestlé. Le géant de l'alimentation est traîné en justice pour harcèlement moral par Yasmine Motarjemi, ancienne haut responsable de la sécurité alimentaire de 2000 à 2010. Elle avait été entendue le 1er décembre. Mercredi 16 décembre, quatre hauts dirigeants de Nestlé dont le PDG Paul Bulcke ont témoigné. Retour sur cette histoire hors norme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyée spéciale à Lausanne.- Il y a tout juste un an, invité au Forum des Nations unies sur les entreprises et les droits de l’homme à Genève, Paul Bulcke, le PDG de Nestlé, avait livré un vibrant discours sur les « valeurs » du géant alimentaire qui, disait-il, se résumaient à un seul mot : « le respect de la personne », expliquant alors que « la confiance et la transparence » devaient être « au cœur de l’entreprise ».