L’ex-chef de la lutte antidrogue au Mexique accusé d’avoir touché de l’argent de l’un des principaux cartels

Par

De 2001 à 2012, Genaro García Luna a mené la lutte contre le trafic de drogue au Mexique, à la tête de l’équivalent du FBI puis comme ministre de la sécurité publique. Il a été arrêté aux États-Unis et inculpé pour liens présumés avec l’un des principaux cartels de son pays.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À 51 ans, Genaro García Luna, le principal architecte de la lutte contre le trafic de drogue au Mexique entre 2006 et 2012, pensait pouvoir couler des jours tranquilles aux États-Unis, sous le soleil de la Floride. Chez le puissant voisin du Nord, l’ancien ministre mexicain de la sécurité publique sous le président conservateur Felipe Calderón se sentait intouchable malgré des accusations de plus en plus précises sur ses liens avec les trafiquants de drogue, ceux-là même qu’il est censé avoir combattus… À l’époque où il était ministre, n’était-il pas le contact direct du pouvoir mexicain avec les Américains sur la question hautement stratégique de la lutte contre le narcotrafic ? Il avait même déposé une demande pour acquérir la nationalité américaine.