Trump «impeached»: le coup d’envoi d’une année électorale infernale aux Etats-Unis

Par

Donald Trump est devenu mercredi 18 décembre  le troisième président américain proposé à la destitution par la Chambre des représentants. Cet événement historique marque le vrai coup d’envoi de la campagne présidentielle de novembre 2020, qui s’annonce aussi dramatique qu’incertaine.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

New York (États-Unis), de notre correspondant. – Andrew Johnson en 1868. Bill Clinton en 1998. Et vingt et un ans plus tard, Donald Trump. Ce mercredi 18 décembre, le 45e président américain a gagné son ticket pour les livres d’histoire. Après une série d’auditions, la Chambre des représentants, contrôlée depuis un an par son opposition démocrate, a proposé le président américain à la destitution, en application de la procédure d’impeachment prévue par la Constitution américaine.