Business et entreprises renforcent l’occupation israélienne en Palestine

Par

Un rapport de l'ONG Human Rights Watch documente la manière dont les entreprises israéliennes, mais aussi étrangères, implantées dans les territoires palestiniens, contribuent à la légitimation de la colonisation. Dans les vingt zones industrielles en Cisjordanie, les discriminations sociales et entrepreunariales sont souvent la règle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quand on évoque les colonies israéliennes en territoire palestinien, on a souvent tendance à pointer la construction de logements, les routes séparées pour les colons, la spoliation des terres agricoles… Mais on parle bien moins souvent du business, c’est-à-dire des entreprises qui, à la fois, fournissent des services dans les colonies et profitent des conditions pour s’y établir souvent avantageuses et qui, au bout du compte, contribuent à pérenniser l’occupation illégale. C’est cet aspect de la colonisation israélienne que documente et dénonce l’ONG Human Rights Watch (HRW) dans un rapport de 162 pages publié mardi 19 janvier 2016 au titre éloquent : « Occupation, Inc » (« Occupation, SA » en français), que Mediapart a pu consulter avant parution.