Au Maroc, le journaliste Omar Radi condamné à six ans de prison

Par et Rosa Moussaoui (L’Humanité)

Un tribunal de Casablanca a condamné lundi le journaliste et défenseur des droits humains Omar Radi à six ans de prison dans une double affaire d’« espionnage » et de « viol » à l’issue de son procès en première instance.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un tribunal de Casablanca a condamné lundi le journaliste et défenseur des droits humains Omar Radi à six ans de prison dans une double affaire d’« espionnage » et de « viol » à l’issue de son procès en première instance, a constaté une journaliste de l’AFP.