Chine et États-Unis entrent dans un nouveau cycle de tensions économiques

La crise taïwanaise a prouvé la centralité de la compétition entre Pékin et Washington. Sur le plan économique et historique, c’est aussi le produit des errements de la gestion par les États-Unis de leur propre hégémonie.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

L’été 2022 a montré que la tension entre la Chine et les États-Unis n’avait pas été reléguée au second plan par la guerre en Ukraine, bien au contraire. Mais si cette tension est souvent, et non sans raison, analysée comme le combat de deux impérialismes concurrents, elle est aussi le fruit des contradictions de l’hégémonie états-unienne sur le capitalisme. Et d’un certain aveuglement de cette puissance.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal