Libéré, le financier Condamin-Gerbier négocie avec la Suisse

L'ancien banquier de Reyl & Cie est maintenant en attente d'une « procédure simplifiée » devant la justice suisse, procédure qui consiste à négocier sa peine en échange d'aveux. L'enquête pour établir s’il a ou non transmis des noms de personnalités françaises fraudeuses du fisc à la justice française semble au point mort.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Genève, de notre correspondante

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal