Libéré, le financier Condamin-Gerbier négocie avec la Suisse

Par

L'ancien banquier de Reyl & Cie est maintenant en attente d'une « procédure simplifiée » devant la justice suisse, procédure qui consiste à négocier sa peine en échange d'aveux. L'enquête pour établir s’il a ou non transmis des noms de personnalités françaises fraudeuses du fisc à la justice française semble au point mort.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Genève, de notre correspondante