Mexique: López Obrador s’en prend aux salaires des hauts fonctionnaires

Par Clément Detry

C’était une des promesses de campagne du nouveau président mexicain : la nouvelle majorité de gauche a voté une loi organique pour limiter les plus hauts salaires de la fonction publique. Le chef de l’État lui-même promet de s'appliquer l'austérité républicaine pour financer sa politique sociale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mexico (Mexique), correspondance.- C’est une des premières décisions prises par la nouvelle majorité au pouvoir, incarnée par Andrés Manuel López Obrador (dit AMLO). Le Mexique a plafonné dans la loi et dans la Constitution les traitements des agents de la fonction publique, président compris, pour financer les mesures sociales promises par la gauche.