Journalistes et lanceurs d’alerte au secours de Julian Assange

Par

Lors de la deuxième semaine d’audiences en vue de l’extradition de Julian Assange vers les États-Unis, plusieurs journalistes ayant travaillé sur les documents fournis par Chelsea Manning en 2010 ont défendu le sérieux du travail de WikiLeaks dans leur traitement. La semaine a également été marquée par le témoignage de Daniel Ellsberg, à l’origine de la divulgation des Pentagon Papers en 1971.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alors qu’elle avait jusqu’à présent plutôt subi les assauts de l’accusation, la défense de Julian Assange a finalement réussi à riposter lors de la deuxième semaine des audiences du fondateur de WikiLeaks devant la cour criminelle centrale de Londres en vue de son extradition vers les États-Unis.