Le revers de son armée en Ukraine met Poutine en position délicate

Face aux échecs des troupes russes en Ukraine, la stratégie du Kremlin est remise en cause par les pro-guerre, tandis qu’une majorité passive ne veut pas entendre parler de mobilisation.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Moscou (Russie).– La récente contre-offensive ukrainienne dans la région de Kharkiv agite bruyamment depuis plusieurs jours les chaînes Telegram des militants pro-guerre russes, qui y déversent leur haine contre l’Ukraine et leurs critiques virulentes à l’égard de l’armée. Alors que Kyiv (Kiev) continue de consolider ses positions dans les régions orientales du pays, les ultrapatriotes appellent à une stratégie plus agressive et à la mobilisation générale.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal