Madrid rejette l'appel au dialogue du président séparatiste catalan

Par
Le gouvernement espagnol a rejeté samedi l'appel au dialogue lancé par le président séparatiste catalan Quim Torra après cinq jours de manifestations entachées par de violents affrontements et déclenchées par la condamnation de neuf dirigeants séparatistes pour la tentative de sécession de 2017.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MADRID/BARCELONE (Reuters) - Le gouvernement espagnol a rejeté samedi l'appel au dialogue lancé par le président séparatiste catalan Quim Torra après cinq jours de manifestations entachées par de violents affrontements et déclenchées par la condamnation de neuf dirigeants séparatistes pour la tentative de sécession de 2017.