Bolivie: La présidente par intérim annule un déplacement, craignant pour sa sécurité

Par
La présidente bolivienne par intérim, Jeanine Anez, a annulé lundi un déplacement dans la province de Beni, située dans le nord-est du pays, après qu'une menace de mort crédible a été formulée à son encontre par un "groupe criminel", a déclaré le ministre de l'Intérieur par intérim.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LA PAZ (Reuters) - La présidente bolivienne par intérim, Jeanine Anez, a annulé lundi un déplacement dans la province de Beni, située dans le nord-est du pays, après qu'une menace de mort crédible a été formulée à son encontre par un "groupe criminel", a déclaré le ministre de l'Intérieur par intérim.