En Italie, la dérive autoritaire au nom du confinement

Par et Riccardo Antoniucci

Maires, présidents de région, forces de police mais aussi simples citoyens multiplient les discours autoritaires et les incitations à la délation. Des prises de parole qui inquiètent alors que l’Italie se prépare à l’après Covid-19.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans un coffre de voiture, on distingue deux bouteilles de soda à l’orange, quatre de bière et deux sacs de supermarché visiblement pleins. La photo a été postée sur Facebook par la police locale d’Albano et Castel Gandolfo, deux bourgades résidentielles à une trentaine de kilomètres au sud de Rome. Ce jour-là, les trois passagers sont verbalisés pour non-respect de l’interdiction de circuler, en vigueur depuis le 9 mars en Italie. Leur ticket de caisse remontait à une demi-heure avant le contrôle, trop de temps pour justifier une sortie pour des courses de première nécessité.