La grande peur des banques chinoises

Par

Le système bancaire chinois s’affole. Le crédit interbancaire est totalement gelé, des rumeurs de faillite circulent. Les banques chinoises, qui ont accumulé pendant la folle période d’expansion à crédit des milliards de créances pourries, sont prises à revers par le retournement de conjoncture.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Brusquement, la fièvre semble avoir gagné la Chine. Depuis une semaine, les signes se multiplient d’une grande tension dans le système bancaire chinois. Le système interbancaire s’est totalement gelé ces derniers jours. Les banques chinoises refusent de se prêter entre elles, au point que le taux interbancaire (overnight Repo) a explosé, atteignant le record de 25 % jeudi. Les rumeurs de faillite bancaire circulent. La Bank of China a dû démentir son effondrement. Un credit crunch se profile, menaçant toute l'économie chinoise. « Les investisseurs ont de plus en plus de mal à refinancer leurs dettes à court terme », avertit l'agence de notation Fitch dont la note est reprise par le Telegraph.