Johnson et Hunt, derniers prétendants à la succession de May

Par
Boris Johnson, fervent partisan du Brexit, et Jeremy Hunt, qui avait mené campagne pour le maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne, sont les deux derniers prétendants encore en lice pour succéder à Theresa May à la tête du Parti conservateur et du gouvernement britannique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - Boris Johnson, fervent partisan du Brexit, et Jeremy Hunt, qui avait mené campagne pour le maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne, sont les deux derniers prétendants encore en lice pour succéder à Theresa May à la tête du Parti conservateur et du gouvernement britannique.