L’Allemagne, nouvelle cible des djihadistes

Par

Depuis début 2016, l’Allemagne a été visée par une dizaine d’attentats et projets d’attentats fomentés par des djihadistes. Une cible « d'opportunité » pour les terroristes, au premier rang desquels on retrouve le Français récemment tué à Raqqa, Boubakeur el-Hakim.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le djihadiste français Boubakeur el-Hakim était présenté par les services de renseignement comme « le coordinateur de projets d’attentats visant l’Allemagne et la France » pour le compte de l’État islamique. Son élimination par un drone américain, le 27 novembre dernier, alors qu'il était au volant d’une voiture à Raqqa, n’a pas changé l’intensité de la menace qui pèse sur l’Allemagne, désormais au même titre qu'en France.