Six ans après un naufrage, plus d’un millier de migrants morts ne sont toujours pas identifiés

Par

Six ans après son naufrage, l’épave d’un bateau de migrants qui avait sombré au large des côtes libyennes le 18 avril 2015 est revenue dans le port d’Augusta, en Sicile. Les recherches de l’identité des victimes continuent.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Palerme (Italie).– Hissée sur une longue plateforme tractée par le remorqueur Hypsas, l’épave bleu et rouille a mis une petite semaine à parcourir les 660 milles qui séparent le port de Venise de celui d’Augusta, sur la côte orientale de la Sicile.