A Hong Kong, les mobilisations attisent le sentiment régional

Par Margot Clément

Les mobilisations massives qui agitent Hong Kong, pour demander l’annulation d’un projet de loi autorisant l’extradition vers la Chine, réveillent parfois un sentiment anti-chinois très vif, et risquent de renforcer les mouvements indépendantistes. Ceux-ci se font discrets pour éviter la répression. Pour l’instant, du moins.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Hong Kong, correspondance.– « Hongkongais, restons forts ! Hongkongais, résistons ! » Comme depuis le début de la contestation, des manifestants revendiquaient haut et fort encore vendredi 21 juin leur identité locale lors d’une nouvelle journée de mobilisation pour exiger le retrait définitif, et pas seulement la suspension, de l’amendement prévoyant les extraditions vers la Chine continentale.