Le crash du MH17 radicalise les positions ukrainienne et russe

Par

Loin d’apaiser les tensions ou de conduire les parties à la raison, le crash du MH17 dans l'est de l'Ukraine risque au contraire de conduire à une nouvelle escalade. Le Kremlin s'enferme dans sa rhétorique et continue de nier tout lien avec les troupes séparatistes, les affrontements reprennent de plus belle à Donetsk, tandis que les chancelleries occidentales, impuissantes, tentent de faire démarrer l'enquête.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un avion rempli de cadavres ayant décollé d'Amsterdam et ayant pris une autre route que son trajet habituel pour passer juste au-dessus du territoire ukrainien sous l'emprise des séparatistes, une méprise des services ukrainiens qui ont pris le MH17 pour l'avion présidentiel de Poutine : telles sont quelques-unes des théories qui circulent dans les médias russes ces derniers jours. Quand il ne s'agit pas d'un complot américain pour provoquer une guerre avec la Russie…