Alexeï Navalny, l’opposant russe «empoisonné», est dans le coma

Par

Jeudi 20 août, alors qu’il se rendait à Moscou en avion, l'avocat de 44 ans et leader de l’opposition en Russie a perdu conscience après avoir bu un thé. Ses proches considèrent qu’une fois de plus le Kremlin a tenté d’empoisonner son opposant. L’Allemagne a envoyé un avion médicalisé.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le leader de l’opposition russe, Alexeï Navalny, a été hospitalisé, jeudi 20 août, et se trouve toujours dans le coma. L’agence de presse d’État Tass a confirmé que l’avocat de 44 ans avait été admis à l’unité de soins intensifs du service de toxicologie aux urgences de l’hôpital d’Omsk, en Sibérie. Vendredi 21 août, vers 3 heures du matin, un avion médicalisé a quitté la ville de Nuremberg afin d’apporter l’aide médicale nécessaire, voire de transporter l’opposant en Allemagne, si son état le permet.