Dossier Navalny, l’anti-Poutine

Alexeï Navalny, ici en juillet 2018. © Mladen ANTONOV / AFP

Réchappé d’un empoisonnement qui a failli lui coûter la vie en 2020, l’ancien blogueur reste le dernier opposant d’envergure de l’autocrate russe. Avec pour credo la lutte contre la corruption et pour des élections libres.

Moscou cherche à anéantir le mouvement Navalny

Quelques membres de l'antenne locale de Navalny à Kourgan, à 2 500 km à l'est de Moscou. © JC
Le Kremlin a décidé d’éradiquer le mouvement d’opposition créé par Alexeï Navalny, en passe d’être déclaré « extrémiste » par le Parlement russe et obligé de cesser ses activités. Dans les régions, répression et intimidations s’accumulent contre les jeunes militants.

Alexeï Navalny, un nationaliste raciste, vraiment?

International

Une fresque murale, peinte dans la nuit du 28 avril à Saint-Pétersbourg, et aussi recouverte. Une enquête criminelle a été ouverte © David Frenkel/Mediazona
Le Kremlin vient d’en finir avec Navalny et son mouvement. L’opposant est en prison. Son mouvement et ses antennes régionales sont interdits, déclarés « organisations extrémistes ». La propagande d’État l’a longuement dénoncé comme néonazi, ultranationaliste, raciste. Récit de vingt ans d’engagement politique de celui qui demeure le principal opposant à Poutine.

En Russie, plus de mille médecins signent un appel en faveur de Navalny

International

La carte de prisonnier de Navalny à la « colonie IK2 » de Pokrosvk. © (dr)
Emprisonné, l’opposant vient de commencer une grève de la faim pour obtenir des soins et la visite d’un docteur alors que sa santé se détériore. Fait inhabituel, un syndicat de médecins relaie ses demandes. À six mois des élections, le pouvoir mène une répression tous azimuts des oppositions.

«Je ne baisserai pas les bras, je retournerai manifester»

Europe

Avec la multiplication des condamnations à de la prison ferme, les manifestants russes risquent gros désormais. À Sotchi, sur les bords de la mer Noire, Veronika veut continuer à croire qu’un changement est possible, alors qu'elle a déjà été interpellée, interrogée, et qu'elle a « cru mourir ». Témoignage.

«Un palais pour Poutine»: voici la version française

Europe

Avec plus de 110 millions de vues, ce documentaire réalisé par l’équipe de l’opposant russe Alexeï Navalny est un événement qui menace le règne de Poutine. Mediapart vous propose un sous-titrage en français pour prendre la mesure de la corruption du régime et comprendre la violence de sa réaction.

Six hommes clés au cœur du système poutinien

International

Ce sont des histoires d’amitié, d’intérêts croisés, de fortunes colossales. Elles expliquent comment un petit groupe d’hommes – une trentaine – a pu prendre le contrôle de la Russie. Avec Poutine, ils sont amis d’enfance, copains d’université, anciens collègues du KGB ou collaborateurs à la mairie de Saint-Pétersbourg dans les années 1990. Exemples.

En Russie, la contestation prend un nouveau visage

International

Les menaces des autorités russes n’ont pas arrêté les manifestants. Ils étaient encore des milliers dimanche dans tout le pays à demander la libération d’Alexeï Navalny, l’opposant russe emprisonné depuis le 17 janvier et qui doit comparaître aujourd’hui devant un tribunal de Moscou. Parmi eux, nombreux osent exprimer leur colère dans la rue pour la première fois.

En Russie, la propagande d’Etat se déchaîne contre Navalny

Europe

Extrait du reportage de Vremia. © Capture d’écran/YouTube
L'opposant a désormais droit de cité dans les médias d’État, mais présenté comme un allié des services américains, un extrémiste violent, désinformateur et escroc, n’hésitant pas à mettre en danger la vie des enfants pour créer le chaos. Exemple avec la première chaîne d’État.

Tous les articles

«Aujourd’hui, presque tous les jeunes se sont éloignés de Poutine»

Europe

Des dizaines de milliers de personnes ont à nouveau manifesté dans toute la Russie, dimanche 31 janvier. Plus de 4 500 personnes ont été arrêtées. Les centres-ville de Moscou et Saint-Pétersbourg avaient été bloqués par les forces de l'ordre. Le Kremlin fait le choix d'une répression massive. Entretien avec Dmitri Orechkine, analyste politique indépendant.

En Russie, Poutine tente d’échapper au scénario biélorusse

International

La suractivité du régime russe depuis une semaine dit son inquiétude. Alors que de nouvelles manifestations sont appelées, dimanche 31 janvier, la répression bat son plein et Vladimir Poutine est sorti de sa tour d’ivoire. 

En Russie, des dizaines de milliers de personnes manifestent contre Poutine malgré la répression

International

À l’appel de l’opposant emprisonné Alexeï Navalny, des milliers de manifestants se sont rassemblés dans la plupart des villes de Russie, samedi, pour demander sa libération et le départ du président. Avec déjà plus de 67 millions de vues sur YouTube, l’enquête « Un palais pour Poutine » déstabilise le pouvoir.

Rentré à Moscou, Alexeï Navalny est aussitôt emprisonné

Europe

L’opposant à Vladimir Poutine avait été prévenu. S’il faisait le choix de rentrer en Russie, il serait arrêté et placé en détention. C’est chose faite depuis dimanche soir 17 janvier, dès son atterrissage à Moscou. Alexeï Navalny a choisi, dans un pari risqué, de combattre jusqu’au bout le régime des « escrocs et des voleurs » qu’il dénonce depuis dix ans.

Piégé par Navalny, un agent russe détaille l’empoisonnement de l’opposant

International

C’est un rebondissement spectaculaire. En se faisant passer pour un collaborateur du conseil de sécurité russe, l’opposant Navalny a interrogé par téléphone l’un des agents du FSB impliqué dans son empoisonnement. Tombé dans le piège, ce dernier confirme et détaille l’opération, ainsi que les raisons de son échec.

Empoisonnement de Navalny: une enquête remonte jusqu’au Kremlin

International

Le site Bellingcat et plusieurs médias ont publié une enquête détaillée sur l’empoisonnement par arme chimique du principal opposant russe. Quinze agents d’une unité secrète du FSB sont identifiés. Ils surveillaient Navalny depuis 2017.

Le Kremlin ne parvient pas à tourner la page du scandale Navalny

Europe

Alors que quelques partisans de l’opposant empoisonné l’ont emporté lors d’élections locales, l’Allemagne, suivie de la France, hausse le ton et saisit l’Organisation internationale pour l’interdiction des armes chimiques. Deux laboratoires français et suédois concluent également que Navalny a été empoisonné au Novitchok.

Pourquoi le régime russe a empoisonné Alexeï Navalny

International

Dernière figure importante de l’opposition, Alexeï Navalny a dévoilé les manipulations systématiques des élections, l’ampleur de la corruption des principaux dirigeants russes ainsi que les coulisses mafieuses et criminelles du régime. Il représentait à terme un danger majeur pour le Kremlin.