Dossier Navalny, l’anti-Poutine

Soupçon d’empoisonnement de Navalny: les mystères de Moscou

International

La thèse du pur assassinat politique serait-elle trop simpliste au vu du contexte actuel ? L’attaque subie par Alexeï Navalny repose la question de la violence du pouvoir économique et politique russe. L’opposant à Vladimir Poutine a été tardivement transféré dans un hôpital berlinois, où son état est jugé « stable ».

Alexeï Navalny, l’opposant russe «empoisonné», est dans le coma

International

Jeudi 20 août, alors qu’il se rendait à Moscou en avion, l'avocat de 44 ans et leader de l’opposition en Russie a perdu conscience après avoir bu un thé. Ses proches considèrent qu’une fois de plus le Kremlin a tenté d’empoisonner son opposant. L’Allemagne a envoyé un avion médicalisé.

En Russie, le pouvoir engage une répression massive mais risquée de l’opposition

International

La brutalité de la répression engagée par le pouvoir russe, en réponse à une lourde défaite électorale lors des élections locales du 8 septembre, relance la contestation. Manifestation à Saint-Pétersbourg, mobilisation des milieux culturels… et voilà même des prêtres orthodoxes qui s’indignent des condamnations prononcées. En toile de fond : l’usure du régime Poutine.

Russie: le scénario sans surprise d’une élection verrouillée

Europe

La commission électorale russe a statué le 25 décembre sur le sort d’Alexeï Navalny : le principal opposant à Poutine ne pourra pas candidater à la présidentielle prévue en mars. Une décision très révélatrice du système qui gouverne aujourd’hui la Russie.

La lutte en trompe-l’œil du Kremlin contre la corruption

Corruption

À trois mois de la présidentielle, le pouvoir vante son action en matière de lutte anticorruption. Outre la condamnation à huit ans de prison du ministre Oulioukaev, plusieurs gouverneurs et responsables des forces de l’ordre sont tombés ces derniers mois. Mais les proches de Poutine restent intouchables.

La Russie manifeste contre la fortune cachée du premier ministre Medvedev

Corruption

Il y a un mois, le Fonds anticorruption de l’opposant Alexeï Navalny publiait une enquête sur la fortune cachée du premier ministre, Dmitri Medvedev. Dimanche 26 mars, des dizaines de milliers de manifestants anticorruption sont descendus dans la rue. Plus d’un millier ont été interpellés, dont Navalny qui écope de 15 jours de détention et d'une amende.

A l’approche des législatives, l’opposition russe est en miettes

Europe

Le 18 septembre prochain, les Russes voteront pour élire 450 députés à la Douma d’État. Edinaïa Rossia, le parti du pouvoir, devrait arriver en tête, alors que l’opposition ressemble à un champ de ruines. La coalition démocratique a explosé en vol, engluée dans divers scandales.

Russie: des dizaines de milliers de manifestants demandent le départ de Poutine

International

L’opposition a réussi son pari. Malgré un froid polaire (– 20°C), environ 100.000 personnes ont manifesté samedi à Moscou pour demander des « élections propres » et de profondes réformes. Une contre-manifestation était aussi organisée et Poutine hésite entre une fermeté sans concession et de timides ouvertures.