Entre les États-Unis et la Chine, Paris cherche sa voie

Par

La France est la victime collatérale de l’alliance entre les États-Unis, l’Australie et la Grande-Bretagne face à la Chine. Mais cette crise transatlantique montre aussi la nécessité d’en finir avec l’héritage écrasant du gaullisme flamboyant.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La France est en colère. Et un Breton tonne.