De Schutter (ONU): «La terre est devenue une ressource rare»

Par
Que faire face à la razzia des pays riches, sur les terres agricoles des Etats les plus pauvres? Comment encadrer cet «accaparement des terres», identifié par la FAO comme la marque d’un «néo-colonialisme agraire»? Dans un entretien accordé à Mediapart, Olivier de Schutter, successeur de Jean Ziegler au poste de rapporteur spécial des Nations unies pour le droit à l’alimentation, défend la mise en place de nouveaux régimes de propriété des terres dans les pays d’Afrique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans un entretien à Mediapart, Olivier de Schutter, rapporteur spécial des Nations unies pour le droit à l'alimentation, successeur de Jean Ziegler à ce poste depuis mai 2008, analyse avec précision ce phénomène en forte accélération d'«accaparement des terres». Et propose d'explorer des régimes alternatifs de propriété, pour sortir de l'impasse.