Féminicides: au Mexique, elles mettent des noms sur des chiffres

Par

En 2019, près de 3 900 femmes ont été assassinées au Mexique. Des chiffres répétés à longueur de mobilisations, mais trop anonymes. Plusieurs activistes redonnent une identité aux victimes et luttent contre l’engourdissement des esprits face aux statistiques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mexico (Mexique).– Chaque jour, avec la régularité d’un métronome, un mail tombe dans la boîte électronique de Maria Salguero. « Alerte Google : Femme assassinée. » Et, chaque jour, sans faute, ce courriel de l’horreur contient une ou plusieurs occurrences de femme assassinée, poignardée, étranglée, abandonnée dans un fossé, un terrain vague ou jetée d’un pont quelque part dans un des 32 États de la République mexicaine.