Le Mali "agacé" par le manque de soutien financier pour le G5 Sahel

Par
Le président malien Ibrahim Boubacar Keita se dit "agacé", dans une interview publiée jeudi dans Le Monde, par les difficultés rencontrées par le G5 Sahel et ses partenaires pour mobiliser des fonds destinés à muscler la force militaire régionale face aux groupes djihadistes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le président malien Ibrahim Boubacar Keita se dit "agacé", dans une interview publiée jeudi dans Le Monde, par les difficultés rencontrées par le G5 Sahel et ses partenaires pour mobiliser des fonds destinés à muscler la force militaire régionale face aux groupes djihadistes.