HRW accuse les forces du Burkina Faso d'avoir exécuté des civils

Par
Les forces de sécurité du Burkina Faso ont exécuté sommairement plus de 115 civils depuis le milieu de l'année dernière au cours d'opérations contre des islamistes armés, lesquels ont tué dans les mêmes conditions plus de 40 personnes, a affirmé vendredi l'ONG de défense des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

OUAGADOUGOU (Reuters) - Les forces de sécurité du Burkina Faso ont exécuté sommairement plus de 115 civils depuis le milieu de l'année dernière au cours d'opérations contre des islamistes armés, lesquels ont tué dans les mêmes conditions plus de 40 personnes, a affirmé vendredi l'ONG de défense des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW).