L’histoire secrète de la fortune offshore de Hamad al-Thani

Par

Après des débuts pour le moins maladroits, l’émir Hamad al-Thani a mis en place un système très organisé pour placer son gigantesque magot à l’étranger en toute opacité dans des paradis fiscaux, afin d’échapper à l’impôt et de se protéger d’un éventuel coup d’État.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Chercher la fortune de Hamad al-Thani, c’est faire le tour du monde. Îles Vierges britanniques, Gibraltar, île de Man, Luxembourg, Turks et Caïcos, Pays-Bas, Panama : l’ancien émir du Qatar a planqué sa fortune en toute opacité dans une ribambelle de paradis fiscaux, à la fois par allergie à l’impôt et pour éviter de susciter la convoitise, dans un pays marqué par les coups d’État familiaux.