Comment la monarchie saoudienne a rompu avec les Frères musulmans

Dans Les Frères musulmans et le pouvoir (2011-2014), un livre collectif coordonné par notre collaborateur Pierre Puchot, une douzaine de chercheurs détaillent la construction d'un islam politique dans quatorze pays pour souligner l'extrême diversité des situations. Un exemple: l'Arabie saoudite où le régime a brutalement rompu avec les Frères musulmans pour réimposer l’islam wahhabite.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Ils ont symbolisé et symbolisent encore l'islam politique, ce que certains commentateurs ont trop vite résumé d'une formule aveugle, «l'hiver islamiste». Au lendemain des révolutions arabes de 2011, qui ont mis à terre les dictatures de Moubarak et de Ben Ali, et ébranlé des régimes autoritaires du Maroc à la Syrie, les Frères musulmans sont apparus comme les vainqueurs politiques d'un processus long précipité par les révoltes des peuples.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal